L’unité de notre Trinité personnelle : synonyme de bien-être

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

Plus prosaïquement, ramené à notre entendement, la Trinité rejoint le principe de nos 3 Corps.

Ceux-ci sont le Corps, la Parole et l’Esprit. Ils représentent notre Unité et la quintessence de ce que nous sommes durant notre passage sur terre.
Le Corps correspond à notre organisme dans ses diverses composantes qui lui permettent de fonctionner et de s’activer.
La Parole, ne visant pas l’organe buccal, est à prendre dans le sens de l’expression, de la communication.
L’Esprit est le centre émotionnel et opérationnel dont les effets se répercutent à l’ensemble de ses deux voies essentielles : le Corps et la Parole.
Il y a interdépendance entre ces 3 éléments constitutifs de notre Etre. Leur désunion entraîne des conséquences soit physiques ou relationnelle. Les déclinaisons des affections sont de nature diverses, pouvant être multiples en même temps.
Ainsi, l’esprit soumis au stress de manière intensive fera supporter au corps des « durcissements » avec, selon la durée d’existence de la tension, une aggravations pouvant affecter des organes précis. De la même manière, le stress ou la perturbation de l’esprit tendra à se répercuter sur la parole dans sa forme communicante.
Or, le bien-être ne peut être conçu ni établi dès lors que l’un de ces 3 éléments se trouve déstabilisé.
Par exemple, dire « je suis zen », alors que l’esprit a déréglé le corps ou que le discours n’a pas son expression librement cohérente, paraît un non-sens.
De même, la douleur du corps provoqué par

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »