Ondes et vibrations : phénomènes paranormaux

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

Si l’on se réfère aux Ecritures Anciennes, le Verbe paraît avoir été le Premier signe vibratoire! Cette affirmation est une symbolique dans laquelle il faut voir plusieurs sens conformément à la manière dont s’exprime les ésotéristes. Il n’est pas intéressant de le considérer en tant que Ondes et Vibrations comme relevant des phénomènes paranormaux.

Le Verbe, c’est-à-dire l’action, le Commencement.

Mais quel Verbe ? Deux évidences se mettent en place pour désigner les verbes pouvant correspondre à cette signification première : le verbe Etre et le verbe Avoir. En fait, comme ce sont deux auxiliaires largement utilisés, chacun porte le sens du Mystère. Entendons par là que chacun révèle une partie de Vérité qui lui est propre sans être pour autant différencié du sens premier qui est l’Unique auquel ils se rejoignent.

Si l’on se réfère à la citation Biblique : “Au début était le Verbe“, en la couplant à son homologue “Je suis Celui qui Suis“, le verbe Etre paraît prépondérant. Bien que sur cet axiome, il peut être perçu un double sens sur lesquels bien des théoriciens ont travaillé dans leurs traductions multiples. En effet, certaines transcriptions ont donné “Je suis Celui qui est“! Ces deux approches laissent penser, outre le désaccord des spécialistes, des double sens et, ainsi, des orientations ouvertes soit à la compréhension ou à l’égarement.

Les deux expression énoncent deux chemins parcourus, le premier “Je suis Celui suis” impliquerait le sens de “je suis celui qui vient en suivant” soit une allusion à “Celui qui précéde” (donc, par présupposition le Verbe) et, dans son autre vision “Je suis Celui qui Est“, rejoignant la première en indiquant qu’il est devenu “Celui qui vest venu après“. Dans leur même symbolique finale, ces deux traductions ne se contredisant point, elles évoquent le Mystère de l’Eternité! Mais, dans le même temps, elles invoquent la Continuité, spécificité propre à l’Enseignement ésotérique.

Au-delà des citations, le verbe Etre tend à synthétiser le travail accompli par le verbe Avoir. Double symbolique attaché à ce dernier, “Avoir” conditionne tous les attachements et possessions mondaines, sous-entendu, matérielles, quête poursuivie par l’Esprit en recherche de satisfaction des désirs. Autrement dit par extension habile des ésotéristes, l’Avoir, qui ramène inexorablement à “lavoir”, dont la symbolique dans les approches du Mystère, est la purification.

Ainsi, pour devenir et intéger le sens du Verbe Etre, l’homme doit, préalablement passer par un ensemble de situations dont le but est de le laver de ses souillures afin que purifié, il puisse accomplir la Réalisation.

Dans un autre symbolisme, cet état de Réalisation laisse entendre…LIRE LA SUITE

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire.