Méditation souple et détendue

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

La méditation peut revêtir plusieurs formes, telle la méditation volontariste, la méditation de postures (asana) diverses dont le but comporte un sens ésotérique au-delà de la gymnastique qu’elle impose de réaliser, tout le monde n’a pas nécessairement l’agilité pour l’accomplir.
La méditation volontariste consiste à fixer la pensée sur un but unique, à “forcer” la compréhension intérieure, à vouloir saisir alors que, au final, il n’y a rien à saisir. Elle est relativement ardue à mettre en oeuvre et à la tenir, sa conséquence principielle étant d’obtenir une capacité de concentration, ce qui est utile dans la poursuite de développement ultérieur.
La méditation souple est une technique qui évite les extrêmes que représentent la préhension de l’objet de méditation ou son rejet. En ce sens, elle est dite souple parce qu’elle n’impose pas de figures particulières ni d’exercer une fixation sur un sujet.
La méditation souple s’appuie sur l’observation des pensées, leur naissance, leur écoulement, leur disparition. Dans sa pratique, elle observe sans rien saisir de la pensée, elle ne s’attache pas à la pensée et n’a pas besoin de s’en détacher.
Dans son exercice, l’esprit observe le flot tumultueux jusqu’à ce que n’étant plus dérangé par ces rivières de mots, de visages, de paysages, de diverses émotions régénérant à la fois une réalité vécue et l’imaginaire, il se trouve dans le calme, avec lui-même. En fait, pas tout-à-fait.
A ce stade où disparaissent les tourbillons de l’imaginaire, l’esprit…LIRE LA SUITE

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire.