Dialogues avec mon Maître : Affirmations et réfutations

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

Souvent quand je suis dans le relâchement, comme tout un chacun, je suis pris par une pensée qui en entraîne une autre et, me prenant au jeu par esprit cartésien, leur enchaînement me conduit parfois à pousser très loin la réflexion.
Un jour, je repensais à une discussion privée que j’avais eue avec une personne de mon entourage. Comme bien des discussions, celle-ci s’émaillait d’arguments pour et d’arguments contradictoires, à la fois par plaisir intellectuel né de la joute oratoire et par la recherche de solution raisonnée.
J’en étais là de ma pensée intérieure sur cette discussion de laquelle, au final, rien de transcendant n’était ressorti.
A cet instant, un petit signal m’invita à me poser davantage en méditation. M’isolant pour ne pas être dérangé ni subir les influences auriques environnantes, je commençais le dialogue intérieur, celui-ci débutant par des controverses perturbatrices, ces fameux “pour” et “contre” sur lesquels s’appuie couramment l’esprit cherchant à appréhender une finalité ou en proie à quelque émotion contrariante.
Progressivement, je ressentis la présence de mon Maître Spirituel et sa bienveillance à me laisser d’abord oeuvrer dans mes efforts. Tout doucement, comme si je l’avais en face de moi, bien que l’expression soit totalement erronée parce que je ne le voyais pas. Cette sensation ne se résume pas à “voir” mais à percevoir. Comment vous dire et traduire ceci ? Peut-être par une communication de pensée à pensée, rapide dans l’échange qui, à peine né, s’éteint (d’où l’attention à avoir), composé à la fois d’une réception de mots ou phrases suivis d’une sensation subtile inscrivant le cheminement que je devais faire. Il n’y a pas de qualificatif suffisant pour décrire cet état de communication. Comme le dit l’enseignement, les mots sont la création de l’homme. Le dialogue avec l’au-delà ne s’inspire pas des mots mêmes mais de “l’énergie” qui se véhicule sans que celle-ci ne soit à qualifier. Il en est de même des images ou symboles, ils ne sont qu’un faible support apparaissant subrepticement pour s’évaporer ; si l’on reste uniquement sur ces apparitions ou auditions sans “capter” l’onde d’énergie qui s’y attache, l’ensemble restera bien creux et sans signification…ou donnera lieu à de multiples hypothèses incohérentes au final.
Mon esprit m’emmena à analyser le pourquoi du “pour” et le pourquoi du “contre”, les détachant de la discussion elle-même. Intuitivement…LIRE LA SUITE

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire.