Prophéties et messagers : quel rôle leur attribuer ?

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

Les prophéties ont, autant que l’on puisse remonter dans l’histoire, toujours fait partie de l’évolution de l’Humanité dans sa branche philosophique et religieuse, parfois politique (sous forme de menace si l’adversité est choisie au lieu de soi). J’inclus la philosophie en ce qu’elle porte une forme de message prophétique dans l’imaginaire qu’elle véhicule dans l’inconscient humain.
De nos jours -où la perturbation tend à régner en maître des évènements- dévissant l’homme dans ses croyances et sa stabilité, ce déséquilibre l’amenant au final à une interrogation : que va-t-il se passer ? Interrogation qui se pose dans sa vie personnelle tout autant que dans son environnement immédiat et, à un degré différent parce qu’il n’en mesure pas ou plus la portée, à celle de l’humanité.
Les prophéties peuvent s’appréhender sous plusieurs formes, mais elles ont toutes un point commun : celui du secret qui ne se révèle qu’au moment de l’évènement ou juste après. Il est généralement possible de cerner le sens global, plus difficilement (et rarement) celui celé et, plus furtivement le temps de la réalisation.
Comment est-on prophète ? Nul ne peut se prétendre prophète de lui-même car il ferait preuve de vanité. Ce n’est donc pas un titre ni une reconnaissance à rechercher. Celui qui détient un message a l’obligation de le délivrer, peu important à ses yeux d’être compris ou taxé de folie.
Un certain nombre de messages ou prophéties ont été délivrés et publiés…LIRE LA SUITE

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire.