Juillet à septembre 2012 : moins de 100 jours

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.
Entrez votre adresse email :

Ce sera une période cruciale pour la France sur le plan économique et social, mais également dans la politique internationale.

Les divers clignotants continuent d’aller vers le rouge. L’abaissement de la note de 3 banques françaises marque une accentuation de la pression financière qui se répercutera sensiblement sur les tarifs des clients entreprises et particuliers confondus.

L’Europe a montré le bout de son nez pour annoncer qu’elle prendra des sanctions financières contre tout État membre de l’UE, y compris contre la France en cas de non-respect des déficits « admissibles ».

Les mesures que le gouvernement commence à prendre auront tendance à alourdir un passif déjà bien portant, alors qu’il faudrait le dégraisser.

C’est ainsi que, durant le temps des vacances, les deux assemblées légifèreront sur les augmentations d’impôts, les embauches de fonctionnaires, promulguant des lois rectificatives dont l’effet sera d’alourdir les contraintes pour les contribuables.

Tout en accordant des passe-droits à des investisseurs étrangers pour des plus-values immobilières (exonération sur les plus-values pour le Qatar sur les achats d’hôtels sur la Côte d’Azur). Dans le même temps, les profits faits par les français plus modestes seront davantage taxées. La poursuite de la vente des biens français. Au surplus, il faudrait se poser la question de savoir si ces fonds qataris sont bien de cette origine ? Il est fréquent que des entreprises françaises (ou autres entités) parties s’installer à l’étranger reviennent en France par un biais détourné.

Générer des recettes supplémentaires ! Une répétition de ce slogan d’énarque qui, pour satisfaire à sa maxime, ne trouve mieux à faire que de créer des recettes par un accroissement de la fiscalité. Or, les véritables recettes, celles salvatrices ne peuvent provenir que d’une…LIRE LA SUITE

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire.